La Plume de Lilianof

Lilianof n’écrit pas pour vendre des livres. Il préfère naviguer à contre-courant des valeurs de ce siècle (à supposer que ce siècle ait des valeurs !)

En vers ou en prose, théâtre, poésie, roman (un seul, mais en sept volumes), contes et nouvelles, la Bible est sa principale source d’inspiration.

L’écriture n’est ni son métier ni son ministère, c’est un violon d’Ingres qui lui permet, en plus du plaisir, de témoigner de sa foi.

Articles récents

La Flèche d’Éliséa – Chapitre XVIII

Chapitre XVIII – Éliséa n’adore pas le veau d’or Cette première victoire avait rendu à la fatale princesse autant sa foi dans le disque d’or que sa vitalité et sa haine envers la reine. Elle se remit donc à interroger son idole. Celle-ci lui montra un rouleau de parchemin. « Qu’est-ce donc ? » demanda-t-elle. La vision devient plus…

La Flèche d’Éliséa – Chapitre XVII

Chapitre XVII – Considéré comme tel À force de jeûner, Sabriana était devenue aussi épaisse qu’un dictionnaire américain. Son mari essayait de la divertir, il lui racontait des histoires plus ou moins drôles, lui montrait des tours de prestidigitation. Rien à faire ! « Mais enfin, ma gazelle, que faut-il donc que je fasse pour que tu retrouves…

La Flèche d’Éliséa – Chapitre XVI

Chapitre XVI — Bonjour la déprime ! Vous avez certainement remarqué que dans cette histoire, il est beaucoup plus question de la reine que du roi. C’est que le roi mène tranquillement sa petite vie de roi sans déranger personne. Le roi est très amoureux de sa reine. Celle-ci peut venir le déranger en plein conseil, même…

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.