Ballade sur la coupe du monde

Quand la France marque un but,
Je ne sors pas ma trompette
La fin vaut bien le début,
La victoire ou la défaite.
Rien ne sert de s’enivrer,
Je ne suis pas de la fête.
Je n’en ai rien à lustrer.

Ils en font tout un raffut
À nous exploser la tête.
Ils ont tous tellement bu
Qu’ils sont mal dans leurs assiettes.
Je dis sans exagérer :
Qu’ils soient carrément pompettes,
Je n’en ai rien à lustrer.

On nous a tant rebattus
Du sport et de ses vedettes
Que vous m’en voyez repu.
Que dans toutes les gazettes
On se tue à célébrer
La gloire de ces athlètes,
Je n’en ai rien à lustrer.

Prince, pardonne au poète.
S’il lui plaît de s’égarer
Si loin de votre planète.
Je n’en ai rien à lustrer.
Si la sol fa mi do ré.

Le Rieu de Condé 1er juillet 2018

www.lilianof.fr
https://lilianof.com
https://www.thebookedition.com/fr/765_lilianof
https://plumeschretiennes.com/author/lilianof
https://www.facebook.com/lilianof59/
https://vk.com/lilianof

© 2021 Lilianof

Publié par Lilianof

J’avais quatorze ans lorsque m’est venu le désir de devenir écrivain. Mais après l’adolescence, j’ai décidé de ne plus écrire. Ce n’est qu’après trente ans de silence que m’est venue l’idée d’une très courte comédie : « Un drôle d’héritage ». C’était reparti ! Après avoir été facteur dans l’Eure-et-Loir, je suis installé, depuis 2013, à Vieux-Condé, où je retrouve mes racines, étant petit-fils de mineur. La Bible et Molière sont mes livres de chevet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :