Psaume 126

Lorsque Dieu ramena les captifs de Sion
De nos lèvres sourdaient mille chants d’allégresse,
Et le cœur nous semblait se noyer dans l’ivresse.
Quel bonheur ! Quelle grâce ! En rêve nous vivions !

C’est alors qu’on clamait au milieu des nations :
Dieu les a délivrés au jour de la détresse,
L’Éternel a pour eux fait d’immenses prouesses.
Reçois nos chants de gloire et l’adoration.

Comme dans le midi les ruisseaux et rivières,
Ramène les captifs de Juda sur leurs terres.

Si c’est dans le chagrin qu’il emblave son champ,
Ou s’il jette le grain dans les sillons, pleurant,
Quand il moissonnera son blé chargé de vie
Chantera de sa joie la pure mélodie.

www.lilianof.fr
https://lilianof.com
https://www.thebookedition.com/fr/765_lilianof
https://plumeschretiennes.com/author/lilianof
https://www.facebook.com/lilianof59/
https://vk.com/lilianof

© 2021 Lilianof

Publié par Lilianof

J’avais quatorze ans lorsque m’est venu le désir de devenir écrivain. Mais après l’adolescence, j’ai décidé de ne plus écrire. Ce n’est qu’après trente ans de silence que m’est venue l’idée d’une très courte comédie : « Un drôle d’héritage ». C’était reparti ! Après avoir été facteur dans l’Eure-et-Loir, je suis installé, depuis 2013, à Vieux-Condé, où je retrouve mes racines, étant petit-fils de mineur. La Bible et Molière sont mes livres de chevet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :