Les piques de l’ami Randol (71-…)

71. un sophisme

Macron est l’ami des banquiers.

Je ne suis pas banquier.

Donc Macron n’est pas mon ami.

72. Le marquis de Bifenbaf

Je n’ai pas tout à fait inventé le nom du marquis de Bifenbaf. Bifenbaf, c’est un hameau en Loir-et-Cher. Ce doit être terrible d’habiter Bifenbaf. Heureusement que Bifenbaf ne compte pas 90 000 habitants. Imaginez qu’un flic vous demande de décliner votre adresse : vous lui répondez Bifenbaf. Il croit que vous vous payez sa fiole et, à tous les coups, vous vous prenez un elbédé dans l’œil.

73. Anticonformiste

Tous les moutons bêlent en sol majeur et moi en la bémol. C’est pour cela que ça coince.

74. Carnet de voyage

Ceci ressemble à une caricature de l’Allemagne, et pourtant, ça m’est arrivé :

Débarquant dans une auberge de jeunesse de Cologne, je me présente à l’accueil pour y remplir le formulaire. Le gars me dit :

« Fotré nomm ? »

Alors je lui dis mon nom.

« Fotré prénomm ? »

Pareil.

« Fotré atresseu ?

–…

– Trapstéli ?

– Pardon ?

– Trapstéli ?

– Ich verstehe nicht.

– Trapstéli ? Foussafé… trapstéli ? Pourtormir ? »

75. Liberté chérie

La liberté, c’est comme la culture : les gens n’en ont plus besoin.

76. On achève bien les deux-chevaux

En me relisant, j’ai trouvé écrit quelque part : « Mon père avait achevé, une deux-chevaux », je voulais dire acheté, s’entend.

77. Taxes

Je viens de recevoir mon avis de taxe sur l’audiovisuel. Vu la qualité des programmes, je pense que l’État devrait nous payer pour regarder la télévision.

https://lilianof.com
https://www.thebookedition.com/fr/765_lilianof
https://plumeschretiennes.com/author/lilianof
https://vk.com/lilianof

© 2021 Lilianof

Publié par Lilianof

J’avais quatorze ans lorsque m’est venu le désir de devenir écrivain. Mais après l’adolescence, j’ai décidé de ne plus écrire. Ce n’est qu’après trente ans de silence que m’est venue l’idée d’une très courte comédie : « Un drôle d’héritage ». C’était reparti ! Après avoir été facteur dans l’Eure-et-Loir, je suis installé, depuis 2013, à Vieux-Condé, où je retrouve mes racines, étant petit-fils de mineur. La Bible et Molière sont mes livres de chevet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :