Félix le Peintre

Drame en cinq actesd’après une nouvelle de Nikolaï Vassilievitch Gogol Personnages : Félix Lecléantaud : le disciplePaul Martignac : le maîtreNicolas : conciergeDuvivier : le propriétaireUn huissierJacques Landrieux : journalisteLa comtesse de VillampuyLise : sa filleLe général DourquinatLa Marquise de la Tronche-BobineEugène Duquatrain : poèteAuguste Siladorey : chef d’orchestre.Camille Corot (1796-1875)[1] La scène est à Paris, l’action commence en 1840. « Seigneur, je savais queLire la suite « Félix le Peintre »

Grain de riz

Au milieu de la nuit je fis ce rêve étrange :Un mendiant couché sur la rive du Gange, Tendant sa maigre main, réclamant quelque argent.Les hindous ne sont pas de misérables gens. Il n’avait pour seul toit qu’une humide masure ;Fenêtre sans rideau et porte sans serrure.Contre le froid, le vent, c’était son seul abri.À ses pieds ilLire la suite « Grain de riz »

GML (5)

V À l’heure convenue, Ludivine, rassérénée, assise sur un banc public attend sa rivale qui est en train de devenir son amie. La voici, justement, ponctuelle. La discussion peut commencer. « C’est moi qui ai écrit ce billet, et je l’ai glissé discrètement dans ta poche. – Toi ? – Oui, je sais des tas de choses sur ceLire la suite « GML (5) »

GML (4)

IV Deux mois se sont écoulés, l’hiver laisse place au printemps. Ludivine était un peu moins à cran, elle en avait presque oublié ce mystérieux billet et continuait à retrouver régulièrement Christophe, uniquement pour étudier, comme il se doit. Ghislaine continue à faire des rêves troublants, un samedi, alors qu’elle est à table avec sesLire la suite « GML (4) »

GML (3)

III Le cartable sur le dos, Ludivine s’éloigne du pavillon familial et va sonner à la maison d’en face. Une dame d’une cinquantaine d’années lui ouvre : « C’est toi, ma petite princesse. Entre donc ! » Le Petit Chaperon rouge est donc devenue Cendrillon, elle a un prince charmant qui l’attend. Ce prince charmant, c’est Christophe, un étudiantLire la suite « GML (3) »

GML (2)

II Ludivine n’aime pas le sport, encore moins à l’école. C’est toujours pour elle une occasion de dévoiler, devant ses camarades, la médiocrité de ses performances. Or, il est programmé, ce vendredi, une course d’endurance, l’épreuve qu’elle redoute le plus. Les pieds mal calés dans ses blocs de départ, elle regarde avec appréhension le largeLire la suite « GML (2) »