Les piques de l’ami Randol (71-…)

71. un sophisme Macron est l’ami des banquiers. Je ne suis pas banquier. Donc Macron n’est pas mon ami. 72. Le marquis de Bifenbaf Je n’ai pas tout à fait inventé le nom du marquis de Bifenbaf. Bifenbaf, c’est un hameau en Loir-et-Cher. Ce doit être terrible d’habiter Bifenbaf. Heureusement que Bifenbaf ne compte pasLire la suite « Les piques de l’ami Randol (71-…) »

Les piques de l’ami Randol (61-70)

61. On a le droit de rêver Mon pire cauchemar, en tant qu’auteur, c’est de finir en tête de gondole à la FNAC. Mon plus beau rêve, c’est de finir au goulag, comme Soljenitsyne. 62. Un calembour éméché On ne dit pas : Jemappes ou Havré ; on doit dire : Jemesuippes ou Havré. 63. L’orgueil C’était auLire la suite « Les piques de l’ami Randol (61-70) »

Les piques de l’ami Randol (51-60)

51. Insupportables supporteurs Et vous ? Vous supportez la France ou la Belgique ? – J’ai déjà assez de mal à supporter mes voisins, s’il faut que je supporte tout un pays ! » 52. À la tienne ! (2) L’Assemblée de Dieu de Vichy avait trois annexes : Gannat, Moulins et Jaligny. J’avais une affection particulière pour celle de JalignyLire la suite « Les piques de l’ami Randol (51-60) »

Les piques de l’ami Randol (41-50)

41. À la tienne ! Au temps glorieux du réveil, les églises pentecôtistes n’avaient pas les moyens d’acheter ou louer des bâtiments et devaient le plus souvent célébrer leur culte dans des bistros. Un frère avait pris l’habitude de venir bien avant l’heure de la réunion et de s’enfiler une bière ou deux en attendant. QuandLire la suite « Les piques de l’ami Randol (41-50) »

Les piques de l’ami Randol (31-40)

31. Fausse note Dans certaines langues africaines, comme le sango, les mots peuvent revêtir un sens différent selon qu’on les prononce sur un do, un ré ou un mi. Avant d’étudier la langue, il faut commencer par apprendre le solfège. Si vous demandez votre chemin à une dame et qu’elle vous passe une paire deLire la suite « Les piques de l’ami Randol (31-40) »

Les piques de l’ami Randol (21-30)

21. Tsunami Quand je me sers une bière, je regarde avec angoisse monter la mousse. Débordera ? Débordera pas ? 22. Mots d’enfants Logique Une poule, ça pond des œufs, une vache, ça pond du lait… Cruauté Quand je serai grande, je serai infirmière, comme ça, je ferai des piqûres qui feront très mal. Tu exagères JeLire la suite « Les piques de l’ami Randol (21-30) »

Les Piques de l’ami Randol (11 – 20)

11. Langue de Schiller Je suis assez fier d’avoir accompli à bicyclette un périple de deux mille kilomètres en Autriche. J’ai fait le Groβglockner, en poussant le vélo, mais je l’ai fait quand même. Arrivé à Lech, aux confins du Tyrol et du Vorarlberg, je suis entré dans une boutique, et j’ai dit : « Guten Abend.Lire la suite « Les Piques de l’ami Randol (11 – 20) »

Les piques de l’ami Randol (1-10)

1. Galère ! Dans l’église, on trouve deux sortes de chrétiens : les tracteurs et les charrues. Le problème, c’est quand il y a plus de charrues que de tracteurs. L’église est comme une galère : les uns rament bien, d’autres moins bien, certains ne rament pas du tout. Le pire, ce sont ceux qui laissent traînerLire la suite « Les piques de l’ami Randol (1-10) »